Réponse de David Dollar

Publié le par Bonni

Voici une réponse de David Dollar, président de la Banque Mondiale, à un internaute scéptique à propos du rôle positif de la mondialisation sur les pays en développement. Sa réponse est édifiante :

Erkan BAYIR : Reconnaissez-vous que la mondialisation a tendance à creuser l’écart entre les riches et les pauvres ? Je pense que les multinationales se préoccupent uniquement de maximiser leurs bénéfices. La pauvreté dans le monde ou le fait notamment que des personnes touchent moins d’un dollar par jour ne les intéressent pas. La mondialisation est une occidentalisation des systèmes économiques ainsi que des cultures, des valeurs et des styles de vie autochtones.

David Dollar: Il est exact que les entreprises du monde entier cherchent avant tout à maximiser leurs bénéfices. Il est important de disposer de cadres législatifs et réglementaires solides si l’on veut que la recherche du profit ait des retombées sociales positives. Je ne pense pas que la mondialisation ait tendance à creuser l’écart entre les riches et les pauvres. Les plus fortes croissances sont enregistrées dans les économies de pays en développement, ce qui indique que l’intégration peut être un véritable catalyseur pour le développement qui permet de réduire les inégalités dans le monde. À l’heure actuelle, la tendance à l’inégalité dans le monde provient du fait que près de la moitié de la population des pays en développement vit dans des pays qui parviennent à s’intégrer et à combler leur retard sur les pays riches, alors que l’autre moitié vit dans des pays qui ne sont, pratiquement, pas touchés par la mondialisation. Les piètres performances enregistrées par l’Argentine, la majeure partie de l’Afrique subsaharienne, le Pakistan, le Myanmar et d’autres pays sont-elles imputables à leur intégration à l’économie mondiale ou à leur mauvaise gouvernance ? Selon moi, tout indique qu’elles sont liées à ce dernier facteur.

Publié dans Commentaires

Commenter cet article

PLD 05/08/2006 14:12

Je vais aussi le dire, la mondialisation peut apporter des intérêts à tous, contrairement à ce que les communistes prétendent puisque leur ennemi, c'est la mondialisation...Cependant, je vais nuancer ma réponse en disant que la mondialisation est positive que si elle est gérée correctement, ce qui n'est pas le cas actuellement...puisque les décisions sont prises aux intérêts des grands industriels des pays riches!Pour ceux qui ne me croit pas: Lire Joseph Stiglitz, La Grande Désillusion édition livre de poche et vous en verrez la réalité.Mais, je vais aussi ajouter qui si les pays pauvres arrêtaient de former des élites et donnaient un socle commun à sa population, on réglerait déjà un problème.

Dami 27/07/2006 10:21

cher Bonni,
Je voudrais adresser un grand bravo à Mr David Dollar, pour cette reponse. Cela prouve a tous les frilleux que la mondialisation n'est pas le grand mechant loup.
Selon moi, la mondialisation est une grande chance, dont tous les pays profitent, sauf bien sur comme le dit David Dollar, s'ils sont mal gerer
Amitiés
Dami

Bonni 27/07/2006 10:25

Cher Dami,
Merci pour ta réponse. Il est en effet primordial de démontrer à l'oppinion, surtout en France, que la mondialisation n'est pas ce que les gauchistes attardés décrivent, mais bel est bien le moteur du développement mondial économique et social.
Ce n'est pas en la dénigrant que l'on pourra pleinement évaluer et capter tous ses effets bénéfiques. Malheureusement, en France, ce travail ne fait que commencer...